lundi 4 février 2008

Le ministère de la Défense recommande Thunderbird et Postfix

L'intégralité des 200 000 postes du ministère va devoir passer à la messagerie Thunderbird de Mozilla et au serveur de messagerie libre Postfix, à la place d’Outlook et Exchange. Des cas particuliers seront tolérés, mais sur justificatif des directions.

Le ministère de la Défense continue de délaisser les solutions propriétaires de Microsoft, au profit d'alternatives libres. Alors que les 70 000 PC des gendarmes passent à Ubuntu, une grande majorité des 200 000 postes de l'administration du ministère vont être équipés de l'outil de messagerie Thunderbird, de la Mozilla Foundation.

C'est ce que préconise la récente « directive définissant les règles de la messagerie électronique », du 8 janvier dernier. Un document évoqué lors d'une conférence sur le salon Solution Linux, et dont ZDNet.fr s'est procuré une copie (télécharger le fichier PDF).



Lire l'article complet